fbpx

L’Afrique, prochaine puissance économique du monde ! Voici une raison suffisante pour la diaspora africaine, notamment les Africains-Caribéens, de s’intéresser au Continent-Mère comme destination stratégique quant aux opportunités d’investissement et de succès dans les affaires et la réalisation de projet en Afrique. C’est cette exigence qu’exprime le leitmotiv « Back-To-Africa », dans son acception entrepreneuriale.

L’Afrique, première puissance démographique

Selon l’UNICEF, la population africaine, (1,2 milliard d’habitants) doublera vers le milieu du siècle pour atteindre 4,2 milliards d’ici à 2100. D’ores et déjà, la classe moyenne africaine estimée à plus 370 millions de personnes affiche un pouvoir d’achat annuel (des biens et services de consommation de masse) évalué à environ 3000 milliards US$.

Première puissance foncière

L’Afrique subsaharienne dispose d’une surface agricole utile de 1 050 millions d’hectares de terres ayant un potentiel de cultures pluviales et irriguées. Les superficies encore inexploitées sont de l’ordre de 820 à 860 millions d’hectares ; soit 60% des terres arables encore disponibles dans le monde.

Premier marché de la téléphonie mobile

Selon l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA), l’Afrique subsaharienne demeure le marché mobile le plus dynamique au monde ; avec son parc d’abonnés toujours croissant. Fin 2016, la région enregistrait 420 millions d’abonnés uniques ; soit un taux de pénétration du mobile de 43%.

Prochain épicentre du tourisme mondial

Le Conseil mondial des voyages et du tourisme estime que la contribution totale du tourisme au PIB du continent évaluée à 108 milliards US$ (7,1% du PIB) en 2016, devrait augmenter à 178,5 milliards USD en 2027 (soit 7,3% du PIB). La contribution totale du secteur touristique sur l’emploi, devrait passer d’un total de 15,7 millions d’emplois directs et indirects en 2016 à 22,3 millions d’emplois en 2027.

Plus faible intégration économique régionale

Au cours de la période comprise entre 2007 et 2011, la part des exportations intra-africaines dans le total des exportations de marchandises était en moyenne de 11 % en Afrique alors qu’elle était de 50 % dans les pays en développement d’Asie, de 21 % en Amérique latine et dans les Caraïbes et de 70 % en Europe.

 

L’ingénierie de projet Back to Africa par UJAMAA CONSEIL

Les immenses opportunités d’affaires qu’offre l’Afrique à sa diaspora, entre autres, ne peuvent être saisies que s’il existe une chaîne d’opérateurs professionnalisée, notamment en matière de conseil et accompagnement des investisseurs.

En quelques années, UJAMAA CONSEIL a développé un savoir-faire grâce à l’organisation de conférences sur « Investir en Afrique », à la participation à des séjours de « Business Networking » dans différents pays africains ; ainsi qu’à la réalisation de Business Plans pour plusieurs primo-investisseurs.

Retrouvez l’intégralité de notre prestation d’ingénierie de projets en Afrique, et contactez-nous pour échanger autour de votre projet.